Essais nucléaires : disparition d’un juste, Bruno Barrillot

Communiqué du 28 mars 2017

Bruno Barillot est décédé ce samedi 25 mars à Tahiti à l’âge de 76 ans auprès de ceux qu’il a défendu jusqu’à son dernier souffle : les victimes des essais nucléaires en Polynésie française.

La fédération anti-nucléaire Bretagne rend hommage à l’action de cet infatigable militant anti-nucléaire, épris de justice et de paix. Il réunissait documentation, preuves, arguments afin de faire reconnaître et indemniser  ceux qui souffraient dans leur chair des conséquences des essais nucléaires notamment en Polynésie française. Larbi Benchiha, réalisateur en 2016 du film « Bons baisers de Moruroa » l’avait interviewé longuement à ce sujet.

Bruno Barrillot a conduit une réflexion approfondie et documentée sur les questions de conflits et armements notamment nucléaires, réflexion précieuse sur laquelle il faut nous appuyer* au moment où la France a choisi de doubler le budget consacré à l’arme atomique et a voté en décembre dernier contre l’organisation d’une conférence en 2017 à l’ONU pour bannir l’arme atomique.

Cette résolution a été approuvée par 113 pays n’acceptant plus de se faire terroriser par ceux qui possèdent cette arme de destruction massive.

Continuer la lecture de Essais nucléaires : disparition d’un juste, Bruno Barrillot 

Déclaration de la Fédération antinucléaire de Bretagne et du CAN-Ouest. Flamanville, 1er octobre 2016.

Flamanville 1er octobre 2016, sur le port de Diélette.

20161001_153632

Par Chantal Cuisnier porte-parole Collectif anti-nucléaire Ouest et Fédération antinucléaire Bretagne.

« Nous voici plusieurs milliers de personnes rassemblées aujourd’hui dans le Cotentin, dans ce beau pays du peintre Millet et du poète Prévert mais colonisé par l’envahisseur  nucléaire.

Il n’y a pas de région en France qui n’échappe à cette mainmise en Bretagne ou ailleurs. En Bretagne :

Continuer la lecture de Déclaration de la Fédération antinucléaire de Bretagne et du CAN-Ouest. Flamanville, 1er octobre 2016. 

Communiqué du 30 juillet 2016 : collectif Anti-Nucléaire Ouest

MALGRÉ LE BREXIT, DEUX EPR à HINKLEY POINT ?

IL EST ENCORE TEMPS D’ARRÊTER LES RISQUES ET LES FRAIS !

Communiqué du collectif Anti-nucléaire  Ouest : http://www.can-ouest.org/

Cocorico ! Le conseil d’administration d’EDF vient d’annoncer, à l’issue d’ une réunion tendue, la vente de deux réacteurs EPR à la Grande Bretagne avec le constructeur chinois.CGN.…21 milliards avoués , 33 selon d’autres estimations. En réalité, EDF se refile à elle-même, deux EPR à Hinkley Point, par l’intermédiaire de British Energy, sa filiale anglaise .

Mais qui va prendre les risques financiers, aujourd’hui les plus visibles?

Continuer la lecture de Communiqué du 30 juillet 2016 : collectif Anti-Nucléaire Ouest