3ème Forum Social Mondial Antinucléaire – Novembre 2017

Plus de 300 personnes et 60 organisations (1) venues des quatre coins de la planète se sont réunies et rencontrées à l’occasion du 3ème Forum Social Mondial Antinucléaire (FSM-AN) qui s’est déroulé cette année à Paris du 2 au 4 novembre. Pendant quatre jours les militants et activistes agissant contre le nucléaire civil et militaire ont débattu du sens de leur engagement et des meilleurs moyens à mettre en oeuvre pour abattre la domination des extrémistes nucléaristes et mettre un terme au règne de la terreur atomique.

Des membres de la fédération antinucléaire de Bretagne étaient également présent.e.s.

Source : Coordination Antinucléaire du Sud-Est

 Voir également le site  : http://fsm-antinucleaire2017.nuclearfreeworld.net/


Continuer la lecture de 3ème Forum Social Mondial Antinucléaire – Novembre 2017 

Cuve défectueuse de l’EPR de Flamanville : honteuse acceptation de l’ASN.

Communiqué du Collectif Anti-Nucléaire Ouest du 12 octobre 2017
Près de 2000 personnes sont venues samedi 30 septembre 2017 à St-Lô exiger l’abandon du chantier EPR et accompagner la remise de la lettre* à la préfecture de la Manche, lettre adressée au président Emmanuel Macron et à ses ministres Mrs Philippe, Hulot et Mme Buzyn. Dans cette lettre, le Collectif anti-nucléaire Ouest insistait sur le caractère désastreux à tout point de vue du chantier de l’EPR de Flamanville, le risque de catastrophe avec une cuve qui peut rompre. Elle rappelait leur pouvoir de dire non et de mettre fin à ce scandale d’Etat .

Nos gouvernants sont-ils capables de prendre la mesure de leurs responsabilités malgré l’avis publié ce 11 octobre par l’Autorité de Sûreté Nucléaire ? Cet avis prépare la dérogation future permettant d’autoriser l’utilisation de la cuve. Par cet avis, elle faillit à sa mission de protection de la population. Son système de contrôle a été incapable de détecter les malformations dissimulées pendant plus de 10 ans et avouées par l’industriel AREVA une fois son forfait accompli quand la cuve a été scellée dans le réacteur. La tromperie sera-t-elle érigée en valeur suprême au mépris des populations ? Depuis des mois des révélations et enquêtes dévoilent les dessous chocs de fabrication des calottes, les dernières étant celle publiées dans Reporterre**

Continuer la lecture de Cuve défectueuse de l’EPR de Flamanville : honteuse acceptation de l’ASN. 

STOP EPR – Manifestation

Toutes et tous à Saint Lô le 30 septembre 2017

L’EPR (Réacteur Pressurisé Européen) est souvent présenté comme l’avenir de la filière nucléaire. En réalité, il concentre les principales failles de l’industrie nucléaire. Retards, coûts colossaux, risques en matière de sûreté… Interpellons l’Autorité de sûreté nucléaire pour qu’elle ne valide pas la cuve défectueuse de l’EPR ! Empêchons les intérêts de l’industrie nucléaire de l’emporter sur la sécurité de chacun.e d’entre nous, mettons la pression sur l’ASN pour qu’elle refuse d’homologuer cette cuve.

Rendez-vous à Saint-Lô à 14h30 !

 

Un bus partira de Quimper pour nous rendre à St-Lô : plusieurs arrêts sont prévus : Quimper, Quimperlé, Lorient, Auray, Vannes, Ploërmel, Rennes.  Vous pouvez utiliser le formulaire d’inscription sur le site de Stop Nucléaire 56 (possibilité par mail ou par téléphone) sur le site : http://www.stop-nucleaire56.org/

Le paiement s’effectuera à la montée dans le bus. Prix 20 € en espèces ou par chèque à l’ordre de stopnucléaire56.

 

 

Visite d’Emmanuel Macron à l’Ile Longue le 4 juillet : entêtement dans la doctrine nucléaire ?

Communiqué du 1 juillet 2017

Visite  d’Emmanuel Macron à l’Ile Longue le 4 juillet : entêtement dans la doctrine nucléaire ?

Chef des Armées Emmanuel Macron, Président de la République et initiateur de LRM « La république en marche » affirme sa volonté d’un monde nouveau.

Et pourtant sa venue le mardi 4 juillet 2017 sur la base de l’Ile Longue, comme l’ont fait des prédécesseurs à l’Elysée Messieurs Chirac et Sarkozy, réaffirme l’entêtement aveugle, répété, dangereux et inutile dans la dissuasion nucléaire française. Cet entêtement ne fait qu’exacerber les tensions et accroître notre vulnérabilité avec les multiples installations nucléaires qui sont des cibles potentielles pour tout « terroriste » ne supportant plus l’arrogance de l’État français et ses pratiques coloniales voire mafieuses.

In this photograph taken at sea on July 4, 2017, French president Emmanuel Macron (C) looks through the periscope of submarine « Le Terrible » during a visit to the vessel. / AFP PHOTO / POOL / Fred TANNEAU

Continuer la lecture de Visite d’Emmanuel Macron à l’Ile Longue le 4 juillet : entêtement dans la doctrine nucléaire ? 

Essais nucléaires : disparition d’un juste, Bruno Barrillot

Communiqué du 28 mars 2017

Bruno Barillot est décédé ce samedi 25 mars à Tahiti à l’âge de 76 ans auprès de ceux qu’il a défendu jusqu’à son dernier souffle : les victimes des essais nucléaires en Polynésie française.

La fédération anti-nucléaire Bretagne rend hommage à l’action de cet infatigable militant anti-nucléaire, épris de justice et de paix. Il réunissait documentation, preuves, arguments afin de faire reconnaître et indemniser  ceux qui souffraient dans leur chair des conséquences des essais nucléaires notamment en Polynésie française. Larbi Benchiha, réalisateur en 2016 du film « Bons baisers de Moruroa » l’avait interviewé longuement à ce sujet.

Bruno Barrillot a conduit une réflexion approfondie et documentée sur les questions de conflits et armements notamment nucléaires, réflexion précieuse sur laquelle il faut nous appuyer* au moment où la France a choisi de doubler le budget consacré à l’arme atomique et a voté en décembre dernier contre l’organisation d’une conférence en 2017 à l’ONU pour bannir l’arme atomique.

Cette résolution a été approuvée par 113 pays n’acceptant plus de se faire terroriser par ceux qui possèdent cette arme de destruction massive.

Continuer la lecture de Essais nucléaires : disparition d’un juste, Bruno Barrillot