Lettre ouverte aux listes de la circonscription ouest pour les élections européennes 2014

Lire les réponses des listes à la lettre ouverte


En France, 33 réacteurs sur 58 ont atteint ou dépassé en 2014 la durée de 30 ans prévue lors de leur construction… En 2025, la quasi-totalité des réacteurs (55) auront atteint leur limite d’âge. L’ASN, pourtant favorable à l’industrie nucléaire, déclare que les réacteurs les plus récents, comme ceux de Civaux (mis en service en 1997 et 1999), sont « particulièrement en retrait concernant le respect et la mise en œuvre des principes fondamentaux de la sûreté » et relève de nombreuses malfaçons sur le chantier de l’EPR Flamanville dont le coût a triplé et avoisine les 9 milliards d’euros. La France continue de faire illusion avec un retraitement-extraction de plutonium inutile, coûteux et dangereux (stockage, transports,…). Les déchets nucléaires s’accumulent sans aucune perspective de solution à moyen terme. Il y a urgence à arrêter immédiatement le nucléaire en France et en Europe avant la catastrophe. Le Japon a arrêté son parc en 14 mois, c’est aussi possible en Europe en décidant dans le même temps de donner la priorité à la sobriété énergétique et au développement des énergies renouvelables.

La France et la Grande-Bretagne sont détenteurs d’armes nucléaires représentant plusieurs milliers de fois Hiroshima. Des missiles nucléaires américains sont activés en Allemagne, en Italie, en Belgique,…

La dissuasion nucléaire est :

  • criminelle, parce que sa mise en œuvre conduirait à la mort de millions de civils innocents, constituant ainsi « un crime contre l’Humanité et la civilisation. » (résolution des Nations Unies du 24 novembre 1961).

  • non seulement inefficace, mais accroît notre vulnérabilité aux menaces terroristes, climatiques et économiques.

  • coûteuse, de l’ordre de 3,5 milliards d’euros par an en France, alors que ces investissements directement financés par les impôts ne sont pas socialement utiles et sont parmi ceux qui produisent le moins d’emplois.

  • polluante et redoutable par les accidents qu’elle peut provoquer et les déchets nucléaires qu’elle génère.

  • dangereuse pour notre démocratie, parce que le processus de la dissuasion nucléaire est opaque à tout contrôle citoyen.

Vous présentez une liste pour les élections européennes de 2014 et vous vous engagez ainsi à représenter au parlement européen les citoyens français dont la majorité ne veut pas du nucléaire.

Ces derniers, pour faire leur choix en toute connaissance de cause, ont besoin de connaître les idées de chaque candidat, notamment sa position concernant la question du nucléaire qui est centrale puisque présentant une menace vitale permanente pour chacun d’entre nous.

Aussi, et à lecture des éléments présentés ci-dessus, nous vous invitons à répondre à 5 questions et rendrons publiques vos réponses.

  1. Etes-vous oui ou non pour l’arrêt immédiat du chantier EPR ?

  2. Etes-vous oui ou non pour l’arrêt des réacteurs de plus de 30 ans ?

  3. Etes-vous oui ou non pour une sortie du nucléaire ? Si oui, sous quel délai ?

  4. Etes-vous oui ou non pour l’abolition unilatérale des armes nucléaires sur le territoire européen ?

  5. Quelles actions touchant au nucléaire envisagez-vous de mener au parlement européen (abolition d’Euratom, des armes nucléaires, solidarité internationale, contrôle de l’utilisation des fonds européens,…) ?

Merci d’envoyer vos réponses avant le 16 mai 2014 à :

Fan Bretagne, 6 rue de la Tannerie – 56000 Vannes

contact@fan-bretagne.org

qui se chargera de les renvoyer aux associations et groupes signataires.

Signataires par ordre alphabétique :

 

AE2D – Agir pour un Environnement et un Développement Durables (29)

Collectif Sortir du nucléaire – Pays de Saint Malo (35)

CRABES (29)

Fédération Anti-Nucléaire Bretagne

Libre Canut (35)

Sortir du nucléaire Cornouaille (29)

Sortir du nucléaire Pays nantais (44)

Sortir du nucléaire Pays de Rennes (35)

Sortir du nucléaire Trégor (22)

Stop nucléaire 56

Université Européenne de la Paix (29)

Vivre dans les monts d’Arrée – Bevañ e Menez Are (29)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *