Communiqué du 11 décembre 2017. Catastrophe nucléaire à l’Ile Longue : ils vous y préparent !

La catastrophe nucléaire en France n’est plus à exclure, aussi les différentes structures étatiques réfléchissent à la façon de faire accepter à la population l’inéluctable situation de vivre en zone contaminée tout en donnant l’illusion qu’ils maîtrisent la situation. Ce sera le sens de la « simulation d’accident nucléaire» prévue les 12 et 13 décembre dans la rade de Brest sur la presqu’île de Crozon, à l’Ile Longue où sont stationnés les sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE).

Le documentaire diffusé sur ARTE le 5 décembre 2017 « Sécurité nucléaire : le grand mensonge » montre justement comment la France a construit et accru sa vulnérabilité avec la multiplicité de ces sites nucléaires, et se montre incapable de faire face au risque grandissant du terrorisme. Des drones ont survolé le site de l’Ile Longue en 2015 mais à ce jour nous ne connaissons ni les auteurs ni le but ce survol.

Béatrice Fihn, directrice de l’ICAN (Collectif International Contre les Armes Nucléaires), ONG Prix Nobel de la Paix 2017 rappelle dans le journal du Monde du 1er décembre 2017 que les conséquences des armes nucléaires ne sont pas gérables et que la Croix-Rouge a indiqué qu’en cas de conflit nucléaire, elle ne pourra être d’aucune aide.

Au lieu de doubler le budget consacré à l’arme atomique, la France doit cesser de moderniser son arsenal nucléaire comme les missiles M51 équipant les sous-marins de l’Ile Longue. Elle doit s’engager dans un désarment unilatéral , reconnaître et indemniser les victimes du nucléaire. Elle doit ratifier le traité d’interdiction des armes nucléaires voté en juillet 2017 à l’ONU par 122 pays n’acceptant plus de se faire terroriser par les 9 pays qui possèdent cette arme de destruction massive.

Dans ce contexte, la mobilisation de chacun est importante et commence par l’information et la prise de conscience.

Aussi, la Fédération anti-nucléaire Bretagne invite à suivre les conférences « Armes nucléaires-armes interdites » de Dominique Lalanne du Collectif  ICAN le 11 décembre à St Malo, le 12 décembre à Lannion et le 13 décembre à Crozon à 20h15.

Du 19 au 26 janvier 2018, à Vannes (56), Chateau de Limur, 10h-19h, exposition multimedia « Hiroshima, Nagasaki, Corée du nord, prolifération des armes nucléaire : la menace atomique »

Et dans le cadre du Forum Social Local du Morbilan (FSL 56), le 27 janvier à Séné (56), projection du film « Bons baisers de Moruroa » avec le réalisateur Larbi Benchiha, et conférence débat sur le désarmement nucléaire avec le Général Bernard Norlain (IDN) et Jean-Marie Matagne (ACDN).

Contacts presse : Chantal Cuisnier 06 84 14 58 87/ Marie Nicolas 06 72 50 89 14/ Alain Rivat : 06 65 72 31 66 /

.

.

.

.

.

.

..

.

.

.

.

.

.

.

.

 

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *