Communiqué du 02 octobre 2014 : un tir de missile M51 serait-il imminent ?

Des informations venant du site de la préfecture de l’Atlantique  laissent supposer un tir de missile imminent dans la zone Atlantique.

https://www.premar-atlantique.gouv.fr/avis-urgents-aux-navigateurs/15-tirs-dans-zone-18d.html
https://www.premar-atlantique.gouv.fr/avis-urgents-aux-navigateurs/74-tirs-16c.html

Rappelons que le dernier essai  du missile M51 en mai 2013 a subi un échec coûteux – au moins 120 millions d’euros si ce n’est plus- et la fermeture, des semaines durant, de la zone de Penmarc’h afin de récupérer ce qui était parti en fumée.

le-sous-marin-nucleaire-lanceur-d-engin-le-vigilant-sur-la-base-de-l-ile-longue-le-13-juillet-2007_2421771
Le sous-marin nucléaire lanceur d’engin « Le Vigilant » sur la base de l’île Longue le 13 juillet 2007.

Vont-ils oser cet essai obscène  en ces temps de conflits qui se multiplient en Ukraine, dans le Moyen Orient et en Afrique ?

Vont-ils oser désintégrer des millions d’euros dans une prolifération nucléaire coûteuse, inutile et dangereuse en violation avec le Traité de Non Prolifération Nucléaire (TNP) alors que des coupes budgétaires sont opérées dans la culture, l’éducation, la santé ?

La  « dissuasion » atomique nous est servie pour faire accepter les budgets démentiels du nucléaire civil et militaire. Elle ne fait qu’exacerber les tensions,  accroître notre vulnérabilité avec les multiples installations nucléaires qui sont des cibles potentielles pour tout « terroriste » ne supportant plus l’arrogance de l’Etat français et ses pratiques coloniales voire mafieuses.

La Fédération Antinucléaire de Bretagne en ce qui concerne le nucléaire militaire demande :
– l’arrêt immédiat de l’exploitation de l’énergie nucléaire dans le domaine de la Défense tant pour l’armement que pour la propulsion
– l’arrêt des programmes de recherche et de développement de technologie nucléaire militaire.

Contacts presse :    Alain Rivat : 06 65 72 31 66 / Marie Nicolas : 06 72 50 89 14 / Chantal Cuisnier  : 06 84 14 58 87

La Fédération Anti-nucléaire Bretagne a été constituée le 27 octobre 2012 à Pontivy. Elle a pour but de structurer et d’amplifier l’action régionale du mouvement anti‑nucléaire breton, et d’agir pour l’arrêt immédiat du nucléaire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.