Communiqué : Colloque Régional Mines d’Uranium / Radon – Vannes 28 avril 2018

Terres contaminées à Fukushima, Tchernobyl…  mais la Bretagne concernée aussi. 

 Colloque sur les anciennes mines d’uranium et le risque radon
Samedi 28 avril à Vannes 10h – 20h
Maison des Associations
31 rue Guillaume Le Bartz

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si la situation des terres contaminées suite aux catastrophes nucléaires de Fukushima (11 mars 2011) et Tchernobyl (26 avril 1986) est globalement connue du grand public, il n’en est pas de même des contaminations radioactives laissées par l’exploitation de plus de 250 mines d’uranium en France. Elle lègue plus de 200 millions de tonnes de déchets radioactifs dont 50 millions de résidus. 11 millions d’entre eux sont stockés sur l’ancien site de l’usine de l’Ecarpière à proximité de Clisson en Loire-Atlantique. En Bretagne et ailleurs, des prés, jardins, bois, cours, terrains de jeux, parkings, sentiers de randonnée présentent de fortes anomalies radioactives. La Fédération anti-nucléaire Bretagne dénonçait déjà cette situation intolérable dans son communiqué du 5 juin 2014* intitulé « Uranium, la Bretagne contaminée »

Aussi pour informer sur cette situation méconnue du grand public, la Fédération anti-nucléaire Bretagne (Fan-Bretagne) organise samedi 28 avril de 10h à 20h à la maison des associations à Vannes un colloque sur les anciennes mines d’uranium et le risque radon. Les associations de Bretagne et Pays de Loire du Collectif Mines Uranium (CMU) vous exposeront la situation découverte et vous parleront de leur difficile combat patient et tenace contre ORANO (ex-AREVA) pour faire respecter les règles élémentaires de radioprotection du public.

La CRIIRAD** parlera d’un gaz radioactif omniprésent dont elle a pointé le risque depuis 1988 : le radon que l’on trouve très présent dans les anciennes mines mais aussi dans les massifs granitiques, les maisons, les bâtiments publics (écoles, mairies…) et donc ici en Bretagne.

Le colloque se clôturera avec la présentation d’une vidéo sur l’état des anciennes mines d’uranium en France. La projection d’échanges avec le réalisateur Larbi Benchiha, la CRIIRAD et le CMU.

Au moment où le risque de catastrophe nucléaire en France grandit, où la recherche extractive en Bretagne risque de reprendre à proximité des filons d’uranium, où le risque radon augmente dans nos habitations de plus en plus confinées, venez vous informer .

* http://fan-bretagne.org/wp-content/uploads/2014/06/CM-140605.pdf

** CRIIRAD =Commission de Recherches et d’Informations Indépendantes sur la RADioactivité créée en mai 1986 au lendemain de la catastrophe de Tchernobyl en réaction aux mensonges des autorités sur le « nuage » http://www.criirad.org/

Contacts presse : Chantal Cuisnier 06 84 14 58 87/ Marie Nicolas 06 72 50 89 14/ Alain Rivat : 06 65 72 31 66 /

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.