Archives pour la catégorie can ouest

Déclaration de la Fédération antinucléaire de Bretagne et du CAN-Ouest. Flamanville, 1er octobre 2016.

Flamanville 1er octobre 2016, sur le port de Diélette.

20161001_153632

Par Chantal Cuisnier porte-parole Collectif anti-nucléaire Ouest et Fédération antinucléaire Bretagne.

« Nous voici plusieurs milliers de personnes rassemblées aujourd’hui dans le Cotentin, dans ce beau pays du peintre Millet et du poète Prévert mais colonisé par l’envahisseur  nucléaire.

Il n’y a pas de région en France qui n’échappe à cette mainmise en Bretagne ou ailleurs. En Bretagne :

Continuer la lecture de Déclaration de la Fédération antinucléaire de Bretagne et du CAN-Ouest. Flamanville, 1er octobre 2016. 

Communiqué du 30 juillet 2016 : collectif Anti-Nucléaire Ouest

MALGRÉ LE BREXIT, DEUX EPR à HINKLEY POINT ?

IL EST ENCORE TEMPS D’ARRÊTER LES RISQUES ET LES FRAIS !

Communiqué du collectif Anti-nucléaire  Ouest : http://www.can-ouest.org/

Cocorico ! Le conseil d’administration d’EDF vient d’annoncer, à l’issue d’ une réunion tendue, la vente de deux réacteurs EPR à la Grande Bretagne avec le constructeur chinois.CGN.…21 milliards avoués , 33 selon d’autres estimations. En réalité, EDF se refile à elle-même, deux EPR à Hinkley Point, par l’intermédiaire de British Energy, sa filiale anglaise .

Mais qui va prendre les risques financiers, aujourd’hui les plus visibles?

Continuer la lecture de Communiqué du 30 juillet 2016 : collectif Anti-Nucléaire Ouest 

Collectif Anti-Nucléaire Ouest : communiqué du 15 janvier 2016

Caen, le 15 janvier 2016

À l’initiative du CRILAN et du Collectif  »Stop EPR ni à Penly ni ailleurs », les associations locales et organisations de Normandie, de Bretagne et des Pays de Loire se sont regroupées au sein du  »Collectif Anti-Nucléaire Ouest » (CAN-Ouest) depuis le 17 janvier 2015, soit actuellement plus d’une vingtaine d’associations et organisations représentées.logo CANO fond blanc

Ce collectif appelle à un grand rassemblement les 1er et 2 octobre 2016 à Flamanville afin de faire renoncer à la mise en service de l’EPR et au rafistolage (appelé officiellement « grand carénage ») des réacteurs arrivant à 30 ans d’âge que ce soit à Flamanville, Paluel, Penly et ailleurs.

Pour réussir ce rassemblement, il organisera divers évènements dans les mois à venir notamment :

  • le samedi 30 janvier 2016 : les groupes de l’Ouest sont invités à relayer cette annonce par les actions qu’ils imagineront, dans le plus grand nombre de villes de l’Ouest.
  • le samedi 2 avril 2016 : journée-conférence à Flamanville sur les faibles doses et leur impact sur la santé

Rappelons qu’en 2016, près de 3/4 des réacteurs nucléaires français auront dépassé leur limite d’âge. Le risque de catastrophe est donc imminent. Comme à Tchernobyl et à Fukushima, ce seront des milliers de km2 inhabitables, des centaines de milliers de personnes déplacées, des millions de victimes, des centaines de milliards d’euros volatilisés…

Les 60 milliards d’euros prévus pour le rafistolage des vieux réacteurs doivent être utilisés dans les économies d’enrgie et les alternatives énergétiques (solaire, biomasse, éolien, hydrolien…)

Neuf ou vieux, un réacteur nucléaire est dangereux.

Continuer la lecture de Collectif Anti-Nucléaire Ouest : communiqué du 15 janvier 2016