Bure : opération policière outrageusement démesurée à l’image de l’impasse nucléaire

Cliquez sur le lien pour afficher les photos des rassemblements en Bretagne

Communiqué du 22 février 2018

Bure : opération policière outrageusement démesurée à l’image de l’impasse nucléaire

La fédération anti-nucléaire Bretagne dénonce l’opération policière déclenchée ce matin à 6 h 30 outrageusement démesurée pour déloger les résistants à l’installation du centre d’enfouissement irréversible des déchets nucléaires à Bure dans la Meuse (CIGEO). Ceux-ci veillaient à la préservation du Bois Lejuc que l’Agence nationale des Déchets Radioactifs (ANDRA) voulait raser illégalement.

Il est temps que les citoyens refusent l’impasse nucléaire dans laquelle cette industrie les a placés car elle ne sait que faire des déchets nucléaires produits depuis l’extraction de l’uranium jusqu’au démantèlement de ces installations civiles et militaires . La sagesse commande d’arrêter de produire des déchets , un poison radioactif pour des milliers d’années, au lieu de s’entêter dans cette folie nucléaire.

Elle appelle à se rassembler dès ce soir à 18 h devant les préfectures.

Contacts presse : Chantal Cuisnier 06 84 14 58 87/ Marie Nicolas 06 72 50 89 14/ Alain Rivat : 06 65 72 31 66 /

La Fédération Anti-nucléaire Bretagne a été constituée le 27 octobre 2012 à Pontivy. Elle a pour but de structurer et d’amplifier l’action régionale du mouvement antinucléaire breton, et d’agir pour l’arrêt immédiat du nucléaire.

Quelques photos des rassemblements organisés le 22 février :

 

 

Vannes : une trentaine de personnes solidaires des résistants de Bure.

Fougères : 30 personnes

Quimper : Près d’une centaine de jeunes et moins jeunes…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.